2009

Le Lauréat


Calder, mouvement et réalité

De Arnauld Pierre
Forme « longuement décantée », pour reprendre les mots de son auteur, d’une thèse de doctorat consacrée à Alexandre Calder, cet ouvrage très complet et abondamment illustré met à jour la grande cohérence de l’oeuvre d’un artiste universellement connu mais dont le projet esthétique a parfois été masqué par l’apparente naïveté de l’oeuvre. Dans ce qui est donc un essai monographique et non une biographie, Arnauld Pierre se penche sur les deux notions capitales de mouvement et de réalité dont Calder ne cessera d’interroger et d’approfondir les rapports mutuels.
Format: 26 x 30 cm, 320 pages, 150 illustrations
Prix : 49€

Editeur : Hazan


 

Le jury

 

        Philippe Bidaine
        Ancien directeur des publications au Centre national d'Art et de Culture Georges Pompidou                   

        Dominique Bona
        Ecrivain  

        Geneviève Bresc
        Conservateur Général du Patrimoine au Département des Sculptures du Musée du Louvre

        Frédéric Castaing
        Président du Syndicat de la Librairie Ancienne et Moderne

        Bruno Fuligni
        Ecrivain
 

        Serge Lemoine
        Ancien président du musée d'Orsay, Professeur d'Histoire de l'art contemporain

        Anne Pingeot
        Conservateur général honoraire du patrimoine (musée d'Orsay)

        Pierre Rosenberg
        Président honoraire du musée du Louvre, membre de l'Académie Française
 


Presse

        Cliquer sur les liens pour ouvrir les documents :

        Communiqué de presse
        Dossier de presse
        Retombées presse


Les ouvrages en compétition

 

Jacques Adnet

De Alain-René Hardy et Gaëlle Mille

Cette monographie superbement illustrée est la première publication consacrée à Jacques Adnet depuis 1948. Alain-René Hardy, expert dans le domaine des antiquités de la première moitié du XXè siècle et Gaëlle Marty, qui a consacré son mémoire de fin d’études à Jacques Adnet, rendent un bel hommage à l’oeuvre de cet architecte et décorateur (1900-1984) épris de fonctionnalisme, dont les meubles fortement construits et très sobres sont souvent dépourvus de tout décor. Après avoir travaillé plusieurs années avec son frère jumeau Jean, il prend pour plus de 30 ans la direction de la Compagnie des Arts Français, où il s’entoure de peintres (Dufy, Léger, Pascin ou Chagall), de céramistes ou orfèvres, de décorateurs (notamment Charlotte Perriand ou Paul Jouve).
Format: 22 x 31 cm, 304 pages, 350 illustrations
Prix : 65 euros

Editeur : Editions de l’Amateur

 

 

Au fond de la peinture, une poétique de l’arrière-plan

De Martine Lacas

À travers une soixantaine de détails d’arrière-plans de tableaux ou fresques de Fra Angelico, Rubens, Titien, Rembrandt, Gustave Moreau, Georges de La Tour, Fragonard, Degas, David, Corot, Caillebotte notamment, cet ouvrage propose un parcours inédit dans l’histoire de la peinture occidentale, du XIVe au XIXe siècle. La contemplation (et la compréhension) d'un tableau ne peut se limiter à sa figure centrale et c'est pourtant bien souvent là que notre regard s'arrête. Martine Lacas, docteur en histoire de l’art, nous transporte dans les alentours de la peinture, dans ses lointains et sa profondeur, là où les esprits curieux s'aventurent..

Format: 19,5 x 25 cm, 160 pages, env. 120 illustrations.

Prix : 39€

Editeur : Seuil

 

 

Eugène Carrière (1849-1906). Catalogue raisonné de l’oeuvre peint

De Rodolphe Rapetti, Véronique Nora-Milin, Alice Lamarre

Célèbre en son temps, ami de Rodin, Eugène Carrière (1849-1906) marqua l'histoire de l'art, en particulier le mouvement symboliste dont il est l’un des principaux acteurs. Ce catalogue raisonné appréhende son oeuvre selon une perspective chronologique qui permet de suivre l'évolution de son style et sa démarche créatrice tout au long de son existence. Rodolphe Rapetti, conservateur général du patrimoine, est spécialiste du symbolisme et commissaire des récentes expositions consacrées à l'artiste, Véronique Nora-Milin est l’arrière-petite-fille de l'artiste et réalisatrice de films documentaires et Alice Lamarre, historienne d'art, est l’auteur de plusieurs textes consacrés à Carrière..
Format: 29,5 x 23,7 cm, 415 pages, 59 ill. couleur et 1 354 ill. noir et blanc, accompagné d’un DVD.

Prix : 79€

Editeur : Gallimard

 

 

Comprendre l’art africain

De Emmanuel Pierrat

Avec un grand souci de clarté et de pédagogie et en s’appuyant essentiellement sur des pièces issues de sa propre collection, Emmanuel Pierrat répond à toutes les questions que se pose le néophyte à propos des arts premiers d’Afrique : les questions du faux, les grands thèmes structurants de la vie africaine tels que la fertilité, les enfants, la virilité, la mort, mais aussi le sens de la beauté ou le sens caché sont ainsi abordés en termes simples, et illustrés par une pièce représentative. Une carte localisant les principales ethnies d’Afrique sub-saharienne ainsi qu’un index renforcent encore la qualité didactique de cette visite guidée à travers l’art africain..

Format: 19,5 x 25 cm, 320 pages, 165 illustrations.

Prix : 39.90€

Editeur : Editions du Chêne

 

 

Correspondances impressionnistes

De Pascal Bonafoux

Né de la complicité entre l’historien d’art Pascal Bonafoux et Diane de Selliers, cet ouvrage raconte à travers un jeu de regards croisés entre les oeuvres des artistes impressionnistes et les réactions des écrivains qui sont leur contemporains, détracteurs ou défenseurs, l’une des plus belles et remuantes aventures de l’histoire de l’art. Le premier volume réunit chronologiquement (de 1855 à 1907) 90 textes d’écrivains de la fin du 19° siècle : Baudelaire, Zola, Maupassant, Huysmans, Mirbeau, Meier-Graefe, Gautier, Duranty, Mallarmé, etc… illustrés par 210 peintures impressionnistes. Dans le second volume, Pascal Bonafoux éclaire les épisodes historiques, artistiques ou littéraires mentionnés dans les textes du premier volume.
Format: 24,5 x 33 cm, 2 volumes sous coffret, 352 et 112 pages, 210 ill.

Prix : 160€

Editeur : Diane de Selliers

 

 

       

Jean-Baptiste Deshays (1729-1765)

De André Bancel

Premier prix à 22 ans, agréé à l’Académie royale à 28, Jean-Baptiste Deshays a franchi à grands pas toutes les étapes de la carrière académique, avant de mourir prématurément des suites d’une mauvaise chute à 35 ans. On ne sait presque rien sur l’homme, mais cette monographie, précieux outil de recherche, vient combler le manque éditorial concernant ce peintre, en proposant une courte partie biographique sur sa vie et son art, suivie d’un catalogue de l’oeuvre (peintures, dessins et principales oeuvres rejetées). Cet ouvrage est le fruit de 11 années de recherchesmenées par André Bancel, diplômé d’HEC et de l’Ecole du Louvre et titulaire d’un DEA obtenu en 1999, dont le sujet était Jean-Baptiste Deshays.

Format: 24 x 32 cm, 360 pages, 388 ill. dont 67 en couleur.

Prix : 95€

Editeur : Arthena

 

 

       

Les Emaux à Longwy

De Philippe Olland

Un brevet déposé en 1864 par Eugène Collinot est à l’origine des Emaux de Longwy, émaux en relief à décor cerné qualifiés parfois d’émaux cloisonnés. Leur séduction tient à la richesse des coloris parmi lesquels le fameux “Bleu Longwy”, ainsi qu’aux craquelures provoquées et accentuées par une imprégnation de terre de Sienne ou d’encre de Chine. Les belles pièces ainsi décorées à la main sont uniques ou de petite série. Pour la première fois le livre de Philippe Olland, appuyé sur des photos provenant des plus belles collections, montre l’incroyable diversité artistique de ces émaux depuis la fin du 19e siècle jusqu’à nos jours, en même temps qu’il en explique les aspects techniques et historiques.

Format: 21,5 x 28,5 cm, 336 pages, 600 illustrations.

Prix : 128€

Editeur : Faton

 

 

     

Femmes dans les arts d’Afrique

De Christiane Falgayrettes-Leveau (sous la direction de)

A travers des textes d’anthropologues, de sociologues et d’historiens de l’art et sous la direction de Christiane Falgayrettes-Leveau, ce dernier ouvrage du musée Dapper, paru en parallèle à l’exposition du même nom mais l’excédant largement, s’attache à la façon dont les femmes apparaissent dans les arts africains. A travers ces textes fouillés et une riche iconographie (oeuvres d’art et photographies de terrain), ce sont les signes essentiels, objets, mots et gestes rituels qui sont dévoilés dans une douzaine de chapitres thématiques témoignant du rôle central de la femme dans la société africaine.

Format: 24 x 36 cm, 416 pages, plus de 300 illustrations.

Prix : 46€

Editeur : Dapper

 

      

Hadrien, souverain de la romanité

De Robert Turcan

Cet empereur popularisé par Marguerite Yourcenar régna sur l'Empire romain de 117 à 138. Contre la politique conquérante de son prédécesseur Trajan, il revient à la sagesse d'Auguste et s'applique à ramener la paix dans l'Empire en stabilisant ses frontières. Voyageur infatigable, il respecte les traditions locales tout en réformant le droit, l'administration et l'esprit même des lois. C’est également un amoureux des arts et des lettres, doué lui-même de multiples talents. Enfin etsurtout, cet esthète est un homme curieux des mystères du monde et de la diversité des religions. Ses interrogations renvoient à l'esprit d'une époque, que Robert Turcan, historien latiniste et spécialiste de la religion romaine, scrute ici à travers les données de la tradition écrite et d'une abondante iconographie

Format: 23 x 30 cm, 220 pages, environ 150 illustrations couleur.

Prix : 193€

Editeur : Faton

 

 

     

Histoire de la faïence fine française 1743-1843, le triomphe des terres blanches

De Christian Maire 

Cet ouvrage érudit et abondamment illustré retrace l’histoire de cette céramique spécifique qu’est la faïence fine, en mettant en perspective sa création dans les contextes historique, politique, économique, sociologique, technique et esthétique durant un siècle. Il aborde également et de manière chronologique l’histoire des manufactures, du milieu du 18e au milieu du 19e siècle. Christian Maire a consacré un quart de siècle aux recherches qui ont abouti à cette publication, incomparable instrument de travail pour les chercheurs et de découverte pour les amateurs.

Format: 23 x 28,5 cm, 520 pages, environ 500 illustrations couleur.

Prix : 75

Editeur : La Reinette

L’Image de l’Amour charnel au Moyen Age

De Florence Colin-Goguel, préface de Michel Pastoureau

L'Image de l'Amour charnel au Moyen Age analyse 78 oeuvres, choisies pour leur représentativité et leur esthétique, des temps mérovingiens jusqu'à l'aube de la Renaissance. Toutes les créations artistiques médiévales, enluminures, sculptures, vitraux, ivoires, émaux ou même plombs, donnent à l'image de l'amour charnel une place "à part", ambiguë, le plus souvent codée et dissimulée dans des allégories et des symboles foisonnants. Mais l'image est aussi parfois très libre, voire caricaturale, dans les marges et les détails des illustrations, idéalement tournées vers le spirituel mais conscientes, non sans humour, des réalités de la vie terrestre.
Historienne de l’art, Florence Colin-Goguel a entre autres été conseiller pour le patrimoine, les archives et la recherche auprès de Jack Lang, de 1981 à 1986, et préfiguratrice de l’INHA.

Format: 25,9 x 27,9 cm, 189 pages, env. 110 illustrations.

Prix : 45€

Editeur : Seuil

    

L’invention de la nature

De Nadeije Laneyrie-Dagen

A partir du 14e siècle, Giotto, Ambrogio Lorenzetti, puis les Limbourg, Jan Van Eyck, enfin Dürer et Léonard de Vinci, se donnent pour objet d'imiter les choses qui les entourent. Ils n'évoquent plus l'Eau, l'Air, la Terre ou le Feu - éléments abstraits - mais ils distinguent la vague, le torrent, la goutte, le lac. Le sentiment de la nature naît peut-être à ce moment, de cette crise visuelle qui estune crise européenne. L'objet de ce livre de Nadeije Laneyrie-Dagen, professeur à l’Ecole Normale Supérieure, est d'explorer les origines du genre du paysage ; il est aussi, et plus profondément, de chercher les racines de notre monde moderne, que hantent les questions d'environnement et la peur d'un changement où sombrerait la nature.

Format: 29,5 x 22,2 cm, 256 pages, env. 200 illustrations.

Prix : 75€

Editeur : Flammarion

    

José Maria Sert, la rencontre de l’extravagance et de la démesure

De Jo Frémontier

Né catalan, José Maria Sert (1876-1945) s'installe à Paris à 26 ans, avec comme projet d'être l'un des plus grands artistes de son temps. Il sera le peintre de la démesure : les 10 000 m2 de la cathédrale de Vic seront sa première commande, suivront celles des d’extravagants milliardaires du début du 20e siècle, Robert de Rothschild, la princesse Polignac ou Rockefeller, dont il peignait les demeures en entier. Adulé de son vivant, il a été presque totalement oublié après sa mort, notamment parce que sa peinture, monumentale, était devenue inaccessible aux yeux du public ; cet ouvrage de référence révèle à nouveau l’oeuvre de ce pionnier du surréalisme et dernier grand fresquiste. Jo Frémontier, antiquaire spécialisée dans les meubles et objets d’art de haute curiosité, est également spécialiste internationale de l’oeuvre de Sert.

Format: 31 x 21 cm, 192 pages, env. 150 illustrations.

Prix : 60€

Editeur : L'Amateur

La Leçon d’anatomie ; le corps des artistes de la Renaissance au Romantisme

De Morwena Joly

Si depuis Léonard et Michel-Ange la place de l'étude anatomique dans la formation et le travail de l'artiste n'a cessé d'intriguer l'amateur, soucieux de pénétrer les arcanes de la création, aucune étude spécifique n’était toutefois disponible. Cet ouvrage à l’iconographie exceptionnelle vient combler cette lacune et expliquer l'ampleur des enjeux liés à la question anatomique en Europe. Morwena Joly, chef du département documentation du C2RMF (Centre de recherche et de restauration des musées de France) y rassemble le patrimoine de cette quête anatomique, du 15e siècle à l’âge romantique.

Format: 28 x 34 cm, 240 pages, 140 illustrations.

Prix : 79€

Editeur : Hazan

Les Loges de Raphaël

De Nicole Dacos

Les Loges de Raphaël sont le chef-d’oeuvre de l’art ornemental en Occident. Dans cette galerie destinée aux moments de détente du Pape Léon qui y recevait ses visiteurs, Raphaël a fait revivre les grands décors de l’Antiquité romaine. Animaux, festons de fruits, de fleurs et de légumes et grandes scènes bibliques se détachent en trompe l’oeil sur le bleu du ciel, puisque les Loges s’ouvraient alors à l’air libre. De leur achèvement en 1519 à leur consécration lorsque Catherine II en fait faire une copie grandeur nature à Saint-Pétersbourg, elles ont suscité un enthousiasme unanime qu’analyse en profondeur Nicole Dacos, historienne de l’art, spécialiste de la Renaissance italienne et notamment des Loges du Vatican auxquelles elle a consacré sa thèse.

Format: 24 x 32,5 cm, 352 pages, 320 illustrations couleur.

Prix : 79€

Editeur : Hazan

Louyse Moillon, la nature morte au Grand Siècle (catalogue raisonné)

De Dominique Alsina
Louyse Moillon (vers 1610-1696) occupe une place de premier plan dans son genre pictural, celui de la nature morte aux fruits, et l’approche personnelle de cette femme de caractère a laissé des compositions solides et des fruits à la transparence et au velouté tout à fait particuliers. Ce catalogue raisonné de 69 tableaux authentiques propose pour onze d’entre eux (dont les trois appartenant au musée du Louvre) une étude scientifique complète faisant l’objet d’un rapport de près de 300 pages. Il s’agit de la version allégée de la thèse de doctorat de Dominique Alsina sur Louyse Moillon, qui comporte le catalogue raisonné bilingue (français/anglais) et une synthèse du rapport scientifique.

Format: 23 x 30 cm, 344 pages, env. 200 illustrations couleur.

Prix : 148€

Editeur : Faton

Les Monnaies de l’Antiquité. Inestimables richesses de l’histoire

De Michel Max Bendenoun (sous la direction de)

Ce catalogue édité par la société de conseil, d’achat-vente et d’expertise en numismatique Tradart (présidée par Michel-Max Bendenoun) propose une découverte de l’histoire de la monnaie à travers la collection JDL et présente l’essentiel de l’histoire du monnayage, du VIème siècle avant notre ère jusqu’à la fin de l’Empire Romain. La richesse de cette collection permet d’illustrer la naissance de la monnaie, sa technique de fabrication, sa diffusion dans le Bassin méditerranéen et au Proche-Orient, les principaux systèmes monétaires qui marquèrent son évolution, les grandes périodes stylistiques directement liées à l’histoire de l’art, l’essentiel des divers métaux et dénominations dans lesquels elle fut frappée ainsi que les riches et nombreux types monétaires dont elle fut l’objet.

Format: 22 x 28 cm, 144 pages, plus de 300 illustrations.

Prix : 80€

Editeur : Tradart Institut

 

Noir, histoire d’une couleur

De Michel Pastoureau

Longtemps, en Occident, le noir a été considéré comme une couleur à part entière, avant d’être supprimé par Newton du spectre chromatique durant trois siècles, et réhabilité au cours du 20e siècle. Michel Pastoureau, avec l’érudition passionnante qu’on lui connaît, et à travers une superbe iconographie, retrace cette longue et riche histoire du noir dans les sociétés européennes, à travers sa symbolique ambivalente, ses pratiques sociales (emblèmes, vêtements etc.) et ses enjeux proprement artistiques. Historien, archiviste paléographe et directeur d'études à l’École Pratique des Hautes Études de la Sorbonne, Michel Pastoureau a publié une quarantaine d’ouvrages consacrés à l'histoire des couleurs, des animaux et des symboles..

Format: 24,3 x 23,8 cm, 210 pages, 96 illustrations.

Prix : 39€

Editeur : Seuil

      

La photographie au musée d’Orsay

De Françoise Heilbrun (sous la direction de)

Riche de plus de cinquante mille oeuvres, la collection de photographies du musée d'Orsay est l’une des plus belles collections de photographies anciennes (avant 1914 puisque le musée est consacré à la période 1848-1914) au monde. De la naissance de la photographie aux pictorialistes, cet ouvrage collectif sous la direction de Françoise Heilbrun (conservateur en chef du département Photographie du musée d’Orsay) retrace l'histoire du médium à travers plus de 300 reproductions et offre un exceptionnel parcours à travers une collection rarement montrée pour des raisons de conservation.

Format: 29 x 25 cm, 319 pages, plus de 300 illustrations.

Prix : 49€

Editeur :Skira-Flammarion / Musée d’Orsay

Picasso 

De Philippe Dagen

C’est un Picasso profondément moderne et ancré dans son temps que Philippe Dagen, grand spécialiste du 20e siècle et du primitivisme, fait renaître dans cette somme monographique servie par une exceptionnelle iconographie. Volontairement confronté à la modernité, parfois terrible, de son temps, Picasso traduit dans son oeuvre cet engagement et cette ouverture au monde. L’évolution stylistique de l’artiste reflète l’évolution de la marche de l’histoire et de la vie personnelle de Picasso, pour donner naissance à une oeuvre d’une diversité exceptionnelle.

Format: 26 x 31 cm, 512 pages, 500 illustrations.

Prix : 170€

Editeur : Hazan

  

Pour une histoire de la restauration des peintures en France

De Ségolène Bergeon Langle (sous la direction de)

Dès son entrée au Louvre en 1950, Gilberte Emile-Mâle (1912-2008) mit son talent au service de la restauration des peintures, au fil de ses différentes fonctions : chef du service de restauration des peintures au Louvre, conservateur spécialisé en restauration et chef de service de la restauration des peintures jusqu'à sa retraite en 1980. Par cet ouvrage, l’Institut National du Patrimoine a souhaité rendre hommage à son extraordinaire contribution à la restauration des peintures et retrace de façon précise et vivante l'histoire de cette discipline depuis la Révolution, en prenant exemple de plusieurs toiles majeures dans l'histoire de l'art (Léonard de Vinci, Raphaël...). L’ouvrage réunit des travaux inédits et des rééditions d’articles de colloque ou revues difficilement accessibles.
Format: 16 x 24 cm, 376 pages, 150 illustrations
Prix : 35€

Editeur : Somogy

,