Communiqués de presse

 

 

 

 

Le 25 septembre 2012

Bilan Biennale des Antiquaires

La XXVIème Biennale des Antiquaires a fermé ses portes dimanche 23 septembre. Cette édition a vu sa fréquentation progresser à hauteur de 90 000 visiteurs, avec un public de réels amateurs et de collectionneurs. Les exposants ont souligné une nette augmentation de visiteurs étrangers venus d’Asie, de Russie, de Turquie…
Le bilan des ventes est très bon pour toutes les spécialités représentées, et, particulièrement la peinture moderne, les arts décoratifs du XIXème ou l’archéologie. Le résultat des ventes à la Biennale a pour habitude d’être le baromètre de la saison à venir. On peut donc espérer que les ventes vont se poursuivre dans les mois prochains, malgré le contexte économique difficile.
Christian Deydier, le président du Syndicat National des Antiquaires soutient l’idée que les acheteurs de la Biennale sont de vrais collectionneurs et amateurs d’art et non pas des spéculateurs.
L’activité économique que génère la Biennale s’étend bien au-delà du Grand Palais. Artisans, restaurateurs d’objets d’art, décorateurs, transporteurs, assureurs, hôtels, restaurants … travaillent directement ou indirectement pour la manifestation depuis plusieurs mois. C’est au total environ 100 000 personnes qui bénéficient de l’impact économique de la Biennale des Antiquaires. Chaque jour plus de 2 500 personnes ont travaillé sur le site.
Cette année encore le diner de Gala de la Biennale a réuni plus de 1400 convives. les bénéfices, soit environ 500 000 euros seront reversés en partie à la Fondation Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France présidée par Madame Jacques Chirac, ainsi qu’à la Fondation Claude Pompidou, à la demande de Monsieur Karl Lagerfeld.

 

            Télécharger le communiqué en  PDF

 


Décembre 2011

Karl Lagerfeld, scénographe de la XXVIème Biennale des Antiquaires

Le SNA a demandé au créateur de se charger de la mise en scène, des décors et des visuels de la Biennale des Antiquaires qui se déroulera du 14 au 23 septembre 2012 au Grand Palais.
Karl Lagerfeld, artiste aux talents multiples a accepté de relever le défi.
Il va créer au Grand Palais un univers éphémère qui servira d'écrin aux milliers d'objets d'art qui seront présentés à l'occasion de la XXVIème Biennale des Antiquaires.

L'édition 2012 accueillera près de 150 exposants. Il y en avait 86 en 2010.
En effet, la Nef du Grand Palais sera complétée par "Le Salon d'Honneur" qui ouvrira ses portes après plusieurs années de restauration.

"Le génie créatif de Karl Lagerfeld, sa sensibilité, son sens de la scénographie, sont autant de raisons pour lesquelles je suis heureux qu'il ait accepté de façonner à sa manière la Biennale 2012. Il est aussi un grand collectionneur, un amoureux des objets rares et beaux, c'est donc en connaisseur qu'il abordera cette réalisation unique".
Christian Deydier, Président du Syndicat National des Antiquaires.

"J'aime les antiquaires et ce que la Biennale représente et j'adore le Grand Palais qui est l'endroit que je préfère à Paris et où j'ai tant de souvenirs de défilés Chanel aux décors surdimensionnés..."
Karl Lagerfeld

 

 

Contacts Presse France & Coordination internationale : Xavier Samson
Jacques Babando Communication / 159 rue Montmartre, 75002 Paris
Tél.: +33 1 77 72 77 72  bda2012@babando.com




      
                      Télécharger le communiqué en PDF

 

 

 

Le Syndicat National des Antiquaires

dévoile la scénographie de Karl Lagerfeld pour la XXVIème Biennale des Antiquaires.

La Biennale des Antiquaires 2012 se tiendra au Grand Palais à Paris du 14 au 23 septembre 2012. Le SNA en a confié la scénographie au créateur Karl Lagerfeld.

« Lèche vitrine à Paris »

 « Pour ce projet, je me suis inspiré de Paris, du Grand Palais, des expositions universelles du début du XXème siècle mais aussi des galeries commerçantes couvertes construites au 19ème siècle à Paris. Pour moi le Grand Palais c’est le cœur même de Paris, l’idée de Paris et son côté universel. C’est en plus un lieu que j’adore, où j’ai organisé des défilés incroyables. 

J’ai voulu souligner l’immensité et la splendeur de la verrière qui sera comme un ciel protecteur des objets exceptionnels qui seront présentés par les antiquaires, les galeries et les joailliers. »

Karl Lagerfeld

« Le génie créatif de Karl Lagerfeld, sa sensibilité, son sens de la scénographie, sont autant de raisons pour lesquelles je suis heureux de cette collaboration pour la Biennale 2012. Monsieur Lagerfeld a  immédiatement su adapter sa vision d’Homme de l’Art aux besoins spécifiques de la Biennale, grâce a son immense talent. »

Christian Deydier, Président du Syndicat National des Antiquaires

 


               Télécharger le communiqué en PDF